Helicopter with no blades Helicopter Blades

URGENCE 24/24 !

«Nous n'aurions pas pu être mieux pris en charge»

20161010-fn1600634-web

Georges Heisbourg

«Alors qu?il était dans le sud de la France en chemin vers notre appartement, Georges, mon mari, a subitement perdu l?équilibre et est tombé. Souffrant de neuropathie, il était déjà arrivé à Georges de perdre le contrôle de ses mouvements. C?était cependant la première fois qu'il s?était blessé si grièvement. Par chance, un voisin avait entendu ses appels au secours et était arrivé en toute hâte. Georges ne pouvait plus se tenir sur la jambe gauche et n?arrivait pas à se lever par ses propres moyens. Le voisin m?a prévenue par téléphone et lorsque je suis arrivée sur les lieux je me suis vite rendu compte du mauvais état de santé de mon mari. J'ai immédiatement prévenu les services de secours. Arrivés à l?hôpital, le diagnostic n?a pas tardé : fracture de la hanche. C?est à ce moment-là que j?ai contacté LAR. Le personnel de la centrale d?alarme LAR a directement pris contact avec le médecin traitant de Perpignan pour clarifier la situation médicale de mon mari. A l?issue de cet échange médical, la nécessité d?opérer la fracture avant le rapatriement semblait évidente. Et c?est ainsi que George fut opéré le lendemain. Jusqu'au rapatriement deux jours plus tard, le régulateur médical de LAR était régulièrement en contact avec nous afin de nous tenir au courant du dossier, mais également pour s?assurer de notre bien-être. Ceci était un soutien de grande valeur, surtout pour moi qui était toute seule en France. Quant à l'équipe médicale qui a pris mon mari en charge à bord de l'air ambulance LAR, non seulement elle était très chaleureuse mais a même réussi à faire oublier à Georges sa peur de voler. Nous n?aurions pas pu être mieux pris en charge», raconte Huguette Heisbourg. Georges Heisbourg, 68 ans